Principe d'action réaction

Fusée spatiale

Isaac Newton a mis en évidence les actions réciproques :“Tout corps A exerçant une force sur un corps B subit une force d'intensité égale, mais de sens opposé, exercée par le corps B".

Ce principe peut s'illustrer par différentes situations, par exemple:

 

Un canon qui tire un boulet (action) va reculer (réaction). Comme sa masse est beaucoup plus grande que celle du boulet, il bougera peu tandis que le boulet ira très loin.

 

Un rameur, en prenant appui sur l'eau à l'aide de ses rames exerce une action sur l'eau. Par réaction, la barque se propulse dans le sens opposé.

C'est-à-dire que la fusée éjecte des gaz vers l’arrière et se propulse par réaction, sans

point d’appui extérieur : le mouvement de la masse de gaz vers l’arrière correspond à un

mouvement opposé de la fusée vers l’avant. La fusée s’appuie sur les gaz éjectés ce qui

lui permet de fonctionner parfaitement dans le vide et sur Terre, cette poussée doit être

supérieure au poids de la fusée pour qu'elle puisse décoller.

Plus précisément, dans le moteur c'est la pression interne exercée contre la paroi située du côté opposé à l'orifice de sortie (tuyère) qui est supérieure à la pression ambiante et fait déplacer dans le sens inverse de la poussée la plus forte, le corps de la fusée.